Rose de mai


par  - 

Et si nous faisions un tour du côté de Grasse, la cité des parfums avec la rose centifolia? Jadis, la ville était entourée de champs de fleurs, roses, jasmin qui s’étendaient dans la plaine. Ces cultures servaient à la fabrication des parfums.

Emplissant les collines provençales autrefois, la rose centifolia dont le nom fait référence aux nombreux pétales de la fleur, est devenu un des symboles de la culture grassoise. Tout comme le jasmin, elle a fait la renommée de Grasse dans le monde entier. C’était une activité qui permettait de vivre à bon nombre d’habitants.Il n’est pas une seule Grassoise qui, à l’époque n’a pas cueilli cette sublime fleur.



Elle est avec la rose de Damas,l'une des  deux seules espèces de rose cultivées pour leur fragrance incomparable, la rose de Mai a l'élégance racée d'une féminité hors du temps. Elle est aussi réputée pour ses nombreuses applications dans les soins de la peau.

Les fleurs aux cent feuilles sont récoltées de fin avril à début juin selon les années, avec souvent une intensification de la floraison du 10 au 15 Mai, d'où son nom de « rose de Mai ». Afin de conserver le parfum suave de la rose de Mai, les fleurs sont collectées à l'aube, au moment de leurs éclosions puis sont extraites fraîches. Les cueilleuses saisissent les fleurs d'un mouvement tournant pour détacher la tête. En moyenne, une cueilleuse récolte 6kg de fleurs fraîches par heure..




La municipalité d’Opio organise, le dimanche 17 mai, la Fête de la Rose « Centifolia ». Une journée provençale enchantée pour rendre hommage à la rose Centifolia qui autrefois embaumait les collines d'Opio.



Les commentaires ont été désactivés.

Allez plus loin dans l'expression de votre style, devenez rédacteur de votre Mode et inspirez la communauté !

Rédiger un article