Pub Rétro


par  - 

Restons dans le rétro avec ce petit tour d'horizon sur la publicité et les anciennes annonces publicitaires: Les réclames.

Dans cet article nous allons faire un bref tour d'horizon sur la pub et son histoire, ses supports de diffusion avec un focus sur les affiches publicitaires. Dans un second je vous parlerai plus précisément des catalogues de mode...

En espérant que ces sujets vous plairont.

Au commencement, il y avait les pubs.

Elles sont omniprésentes dans notre quotidien. Sur les murs, à la télé,à la radio, dans les commerces, en ville, dans les campagnes...

On trouve, dès l'Antiquité, des publicités sous forme de fresques vantant les mérites d'un homme politique ou des annonces de combats de gladiateurs...

Au Moyen Âge, les ordonnances royales et annonces commerçantes sont diffusées auprès du peuple par des crieurs publics.

Avec l'apparition de l'imprimerie au XVe siècle,on voit apparaître dans la rue, la distribution de petites pages imprimées (ancêtre du Flyer) et les affiches qui tapissent les murs des villes.


La conquête de l'opinion publique

La révolution française voit la naissance du marketing politique. Des affiches et des pamphlets sont typographiés ou imprimés pour faire s'étendre rapidement les textes révolutionnaires.


Avec la révolution industrielle, démarre une période de fortes mutations économiques qu'accompagne et soutient l'effort publicitaire :

L'exode rural de l'époque favorise un meilleur niveau de vie des citadins et donc une augmentation de la production.

L'apparition des grands magasins, l'extension des réseaux de chemins de fer entraînent une intensification des échanges et un élargissement des marchés. Apparaissent alors les catalogues de vente par correspondance ainsi que les foires-expositions .


Les modes de diffusion

La presse

Le 16 juin 1936, pour la première fois dans le journal, La presse, apparaissent des annonces commerciales, ce qui permet d'en abaisser le prix. En effet, le patron du journal Emile Girardin a compris que les journaux sont soumis à la loi du « double marché » : ils sont en concurrence pour attirer le public et les annonceurs.

La libéralisation de la presse, qui se développe véritablement à partir de la III° république, requiert un financement plus important, et par suite une présence accrue de la publicité dans les journaux.

L'affiche (1850-1920)


Le peintre Toulouse-Lautrec entre autres, illustre des affiches. Une affiche coûte en 1900 environ 12 francs 60, alors qu'en comparaison un quotidien ne coûte que 50 centimes.



Alfons Mucha, pionnier du style Art nouveau, réalise fin 1800 début 1900, des affiches publicitaires pour diverses occasions en particuliers des spectacles.


On voit ensuite les logos de marques s'étendre aux emballages et vers 1920 aux produits dérivés (boîtes d'allumettes,calendriers, cendriers, etc.)

Le cinéma (1898)

Le cinéma fait sa propre publicité comme le montre cette affiche pour les films des frères Lumière.

Le 18 octobre 1898, l'opérateur Michel Mesguisch installe à Paris une caméra-projecteur et projette la première publicité filmée qui vante les mérites de la Société Ripolin


L'introduction de la publicité dans les salles de cinéma se produit au début des années 1920 par l'emploi de rideaux peints et de petits films muets.
En 1949, la régie publicitaire française "Jean Mineur publicité" obtient le numéro de téléphone mythique « Balzac 00 01 » : Son petit héros à la célèbre pioche, incarne dans les salles obscures d'abord le générique des « réclames », puis celui des « spots publicitaires ».

A l'étranger...

Un petit tour du côté des Etats unis en affiches, en cartes postales et en étiquettes.

Boite de soupe, rendue célèbre par le peintre Andy Warrol en 1962 qui la décline à travers sa peinture Pop Art.

We Can Do It! (« On peut le faire ! ») est une affiche de propagande réalisée en 1943, pendant la seconde guerre mondiale, pour Westinghouse Electric, afin de servir de support d'inspiration pour remonter le moral des travailleurs.

L'affiche n'a pas été très diffusée au cours de la guerre. Elle a été redécouverte dans les années 1980 et largement reproduite sous de nombreuses formes, souvent appelée We Can Do It! mais aussi Rosie the riveter (« Rosie la riveteuse ») d'après la figure emblématique d'une travailleuse pendant la guerre.

L'image du We Can Do It! a été utilisée pour promouvoir notamment le féminisme dans les années 1980.

Elle a aussi été reprise et détournée dans le cadre de diverses campagnes politiques.

Petit tour d'horizon, comme ça pour le plaisir, sur des pub vintages françaises

Certaines annonces peuvent être choquantes de nos jours. A cette époque cela ne heurtait personne car la france avait des colonnies qui fournissaient le pays en produits exotiques et l'exotisme faisait vendre.


La pub devait et doit toujours faire rêver...

Les pubs pour les voyages

La société évolue et fait la part de plus en plus belle aux loisirs

Mais aussi pour les spectacles.

Quand la pub s'adresse aux femmes


Les femmes n'échappent pas à la pub, bien au contraire!

Les pubs sur les cosmétiques, les parfums,les vêtements, la lingerie, bijoux...mais aussi objets du quotidien, pour entretenir sa maison...

La publicité a aussi sa publicité.

Plus près de nous, dans les années 80:

Vous avez sûrement déjà entendu parler de cette campagne de l'afficheur Avenir avec cette formule "demain j’enlève le bas". Cette campagne sortie en 1981 est devenue mythique. Un petit trou de mémoire ?

Bref, on ne s'arrêterait pas de parler de pub.

Terminons sur la mode et quelques affiches.

Petits looks rétros

A bientôt!

Les commentaires ont été désactivés.

Allez plus loin dans l'expression de votre style, devenez rédacteur de votre Mode et inspirez la communauté !

Rédiger un article