Quelle chaussure me botte ?


par  - 

Pour beaucoup d’entre nous, une chaussure est une chaussure ! Et bien non, la chaussure existe depuis la nuit des temps et a bien des noms différents : Richelieus, sleapers, babies … sachons employer les bons termes !

Voilà donc un petit tour d’horizon des styles :

Après-ski : bottillons confortables que l’on met pour la détente à l’extérieur ou après la pratique de sports d’hiver. Faits de matière imperméable et souple, les après-ski sont fourrés

Babies: ballerines pour enfant ou pour adulte comportant une bride sur le coup de pied.

Babouches: chaussures plates, sorte de pantoufles de cuir sans talon au bout retourné vers le haut. On retrouve les babouches portées par les hommes dans les tenues traditionnelles d’Afrique du Nord.

Ballerines: indispensables au printemps, ce sont des chaussures pour femme, légères et plates, inspirées du chausson de danse.

Baskets: autre nom de la chaussure de sport à l'utilisation détournée pour une utilisation de tous les jours.

Bateaux: chaussures adaptées à la pratique de sports nautiques et plus particulièrement sur les voiliers. La semelle est antidérapante, les cuirs utilisés sont tannés pour résister à l’eau de mer et le lacet fait le tour du col de la chaussure pour pouvoir se déchausser rapidement et plonger dans l’eau.

Bikers : bottes de motards à semelle épaisse et crantée et tige haute en cuir épais.

Boots : version anglaise des bottines, ce sont des chaussures fermées qui recouvrent le pied et la cheville.

Bottes: chaussures à tige montante qui enferment le pied et la jambe et montent généralement jusqu'au genou.

Bottillons: petites chaussures fermées pour bébé, montantes et fermées par des lacets.

Bottines: chaussures fermées qui recouvrent le pied et la cheville.

Boxings : baskets fines à tige montante s’inspirant des chaussures de boxe, souples, ajustées et lacées, à la semelle très fine.

Le brodequingrosse chaussure montante de marche lacée autour de la cheville. C'est aussi, au théâtre, la chaussure des personnages de la comédie antique.

Brogues: aujourd’hui la brogue est une chaussure masculine entre derby et richelieu, caractérisée par son style anglais et ses nombreuses perforations au niveau des coutures. Les femmes portent désormais des brogues également.

Cavalière: botte à talon plat qui est de la même forme que les bottes utilisées par les cavaliers pour monter à cheval.

Chanel: inventé par Coco Chanel en 1957, c'est un escarpin dont l'extrémité comporte un bout rapporté sur la tige, généralement d'une autre couleur que le reste de la tige.

Charentaises: pantoufles fourrées souvent faites d’étoffe à carreaux. Ces chaussures sont apparues sous Louis XIV et étaient fabriquées de matériaux de récupération (chutes de drap, uniformes…).

Charles IX : ballerine enfant ou escarpin femme fermé par un bouton ou une boucle.

Chasse : chaussure basse à lacets dont le bout est jointé par une couture.

Chaussons: chaussures plates et souples d’intérieur.

Chukka Boots : bottines à lacets style derby avec deux ou trois œillets seulement. Fait de cuir velours léger, ces chaussures sont inspirées des chaussures des joueurs de polo.

Claquettes: à l'origine, les claquettes sont des chaussures avec des fers métalliques aux deux extrémités des semelles que les danseurs utilisent pour frapper le sol en rythme et créer un son. Aujourd'hui, ce nom désigne aussi les mules car elles ont tendance à claquer contre le talon lorsque l'on marche.

Collège: aussi appelé Penny Loafer ou mocassin américain. Le collège est pourvu d'une patte décorative cousue sur le dessus du pied qu’on appelle le plateau.

Compensée: chaussures avec une semelle ou un talon très épais dans un souci de mode et de confort, pour rester à l’aise même haut perché.

Creepers: chaussures à lacets basses et à semelles plates compensées (entre 3 et 10 cm), célèbres dans les années 50, appartenant au mouvement rock et notamment les Teddy Boy.

Cuissardes: bottes qui montent plus ou moins haut sur la cuisse. Aujourd’hui adaptées à la ville et connotant un look très sexy, les cuissardes étaient portées jadis par les mousquetaires comme bottes de travail.

Décolleté: modèle fermé dont le talon mesure un minimum de 4 cm. La tige peut-être réalisée en un seul morceau avec une unique couture au talon. Cette chaussure est aussi appelée escarpin et appartient généralement au haut de gamme.

Découpé : chaussure laissant le talon apparent. Une bride élastique ou fermée avec une boucle maintient l'arrière du pied.

DerbyDerbies : chaussures habillées à lacets, pour homme et pour femme avec deux empiècements en forme d'oreilles où sont placés les lacets, sur la languette. Contrairement aux richelieus, les derbies permettent d’ouvrir la chaussure de façon plus large pour insérer le pied.

Escarpins: classiques et indémodables, les escarpins sont des chaussures pour femme fermées dont le talon mesure un minimum de 4 cm. Ces chaussures s'appellent également décolleté.

Escarpin ouvert: soulier décolleté à bout ouvert ou comportant un bride arrière. C’est donc un escarpin ouvert à l’avant ou à l’arrière.

Escarpins-sandales : soulier décolleté à bout ouvert ou comportant un bride arrière. C’est donc un escarpin ouvert à l’avant ou à l’arrière.

Espadrilles: chaussures en toile à semelle de corde tressée. Ce sont des parfaits souliers d’été.

Fisherman sandals : les sandales façon chaussures de pêcheur sont des sandales à bout fermé avec des bandes horizontales et verticales de part et d’autre de la chaussure.

Genouillères : bottes qui vont au dessus du genou. Une partie rajoutée à la tige de la chaussure recouvre le genou.

Ghillies: chaussures inspirées des chaussures typiques écossaises. Ils se caractérisent par leur laçage dont le cordon passe dans les œillets situés autour du décolleté, et s’enroule parfois autour de la cheville.

Guêtre : sorte d’enveloppe, généralement d’étoffe ou de cuir, qui recouvre le mollet ou la jambe selon la longueur. Très tendance, les sandales-guêtres laissent le pied à l’air libre et recouvrent la cheville d’une étoffe plus ou moins large qu’on enfile.

Hiking Boots : modèles urbains s’inspirant des chaussures de montagne, à talon, lacés, le plus souvent agrémentés de crochets.

Jodhpur: bottines faciles à enfiler grâce à ses côtés légèrement élastiques. Ces chaussures sont directement inspirées du jodhpur du cavalier.

Lamballe: ballerine dont la tige comporte deux pattes qui se rejoignent avec un lacet sur le dessus du pied et souvent des ouvertures sur le côté.

Loafers: ce terme anglais désigne les chaussures de type mocassins donc des chaussures à enfiler, sans boucle ni lacet.

Low Boots : bottines, souvent à talon, qui s'arrêtent juste en dessous de cheville. On les différencie des chaussures de ville car elles couvrent le dessus du pied comme une boots.

Mary Jane: chaussures ballerines ou escarpins, décorées d’une boucle attachée autour de la cheville ou passant sur le dessus du pied.

Méduses : aujourd’hui associées à la marque Méduse, les chaussures méduses sont des sandales ou chaussures plates faites de PVC transparent ou de couleur claire.

Mocassins: chaussures basses, souples et sans lacet. Le dessus du pied s’appelle le plateau. A l’origine ces chaussures étaient portées par les Indiens d’Amérique du Nord, faites de cuir de couleur jaune clair.

Molière: chaussure basse possédant sur la languette deux empiècements en forme d'oreilles où sont placés les lacets avec un bout rapporté à l'avant.

Mules : pantoufles ou sandales qui laissent le talon découvert.

Nu-pieds : chaussures à semelles minces retenues par des brides.

Oxford: Oxford est le terme anglais pour désigner les chaussures de type richelieu. Les richelieus sont des chaussures basses à lacets dont les quartiers se lacent sur le coup de pied. Contrairement aux derbys, le richelieu à une ouverture plus étroite pour insérer le pied.

Pantoufles: chaussures d'intérieur sans talon ni tige.

Penny Loafers : mocassin pourvu d’une patte décorative cousue sur le dessus du pied qu’on appelle le plateau. A l’origine, les étudiants américains glissaient une pièce de penny porte bonheur dans les coutures sur le plateau du mocassin. En français on l’appelle aussi le collège ou mocassin américain.

Plate-forme : chaussures avec une épaisse semelle intercalaire.

Pump: autre nom des babies, le mot anglais « pump » signifie ballerine ou escarpins, généralement à bout rond.

Rangers: chaussures montantes et robustes à lacets, à la semelle épaisse et crantée et au bout avant arrondi et renforcé s’inspirant des chaussures de l’armée américaine.

Richelieus: chaussures basses à lacets dont les quartiers se lacent sur le cou-de-pied. Contrairement aux Derbys, le richelieu à une ouverture plus étroite pour insérer le pied.

Sabots: chaussures couvrant les orteils et laissant le talon du pied exposé et découvert. Traditionnellement les sabots sont faits d'une pièce de bois creusé ou simplement à semelle de bois

Salomé: chaussures avec une bride sur le coup de pied, souvent en forme de « T ». Élégant, on retrouve cette forme sur les escarpins femme ou les sandales.

Sandales: chaussures d’été formées d'une simple semelle retenue au pied par des brides/cordons/ lanières.

Sans-gêne : chaussure d'homme fermée comprenant une languette et deux élastiques permettant de l'enfiler très facilement.

Santiags: bottes style western au bout pointu et au col arrondi montées sur un talon plus ou moins haut.

Sneakers: chaussure typée sport conçue pour un usage journalier et non pour la pratique d'un sport donné.

La socque (ou bernoise) est une chaussure recouvrant la cheville, souvent en feutre, montée sur une semelle de bois fermée par une patte prolongée par une boucle.

Souliers: c’est un mot générique qui désigne une chaussure qui couvre le pied et qui s’attache par-dessus.

Spartiates: sandales multi-brides dont les lanières de cuir se croisent sur le pied et/ou se nouent autour du mollet.

Stiletto: escarpins chics et sexy à talon aiguille. On l’appelle également talon-crayon.

Talon aiguille : escarpin possédant une haute cambrure et un talon fin de plus de 7 centimètres. Appartenant à l’attirail du fétichiste, les talons aiguilles peuvent atteindre des hauteurs de 15 cm sur une simple semelle et jusqu'à 30 cm avec des semelles ajustées d’une plateforme.

Talon bottier: talon assez épais et donc plus stable, recouvert de cuir ou dont le revêtement présente cet aspect. Le talon bottier est conçu pour une marche intensive et être à l’aise toute la journée sur des talons hauts.

Talon compensé : talon épais qui se prolonge sous la cambrure pour se raccorder à la semelle. Les chaussures compensées sont conçues dans un souci de mode et de confort, pour rester à l’aise même haut perché.

Talon semi-compensé : sorte de talon compensé dont la surface inférieure est légèrement creusée sous la cambrure.

Tennis: chaussures de sport, basses, en toile, pourvues d’une semelle souple et antidérapante et d’un bout en caoutchouc. Traditionnellement de couleur blanche et utilisées pour jouer au tennis, les tennis sont aujourd’hui des chaussures d’été variées en 1000 coloris portées dans la vie de tous les jours.

Tongs: chaussures de plage, généralement en plastique léger, composées d'une semelle et d’un entre-doigt.

Trotteurs: souliers de ville à talon plat ou bottier pour femme. Même si ce terme ne désigne pas de modèle de chaussure en particulier, il signifie tout simplement que ce sont des chaussures adaptées à la marche en ville.

Wellington: bottes imperméables qui montent souvent jusqu’en dessous du genou et sont, généralement, en PVC.

Zoccoli: mule comprenant une large bride en cuir fixée sur une épaisse semelle en bois.

quant aux spécialités régionales et étrangères, c'est par ici http://www.chaussurespaul.com/glossaire_dico.php

Si vous en avez d'autres, vous pouvez compléter !

Les commentaires ont été désactivés.

Allez plus loin dans l'expression de votre style, devenez rédacteur de votre Mode et inspirez la communauté !

Rédiger un article