Le rouge à lèvres : arme de séduction massive


par  - 

Flash back sur ce bâton coloré qui fait le bonheur des femmes mais aussi celui de son industrie pas toujours éthique.

Le rouge à lèvres, tout le monde connait, et chacune de vous j’en suis sûr en a un tube dans son sac. Mais savez vous que cet artifice a été inventé bien avant la naissance de Jésus Christ ?

La génèse
Dès la civilisation mésopotamienne, les femmes commencent  à se colorer les lèvres avec un mélange à base de pierres semi précieuses broyées.
Un peu plus tard dans l’Antiquité, elles utilisent un mélange d’algues, d’iode et de brome d’une couleur entre bordeaux et pourpre ravissante, mais porteuse de nombreuses maladies. Elles  n’hésitent pas à y ajouter des écailles de poisson pour donner un effet brillant nacré !  Quant à  Cléopâtre, la pharaonne la plus célèbre d’Egypte, elle s’appliquait un merveilleux mélange de coléoptères de carmin écrasés pour souiller ses lèvres d’une nuance vibrante de rouge. Hummm !
Il  faut attendre le X° siècle et l’âge d’or islamique pour que le rouge à lèvres solide soit inventé par le physicien et grand chirurgien arabe, Aboulcassis, composé de parfum et d'autres ingrédients pressés dans des moules, donnant ainsi des bâtonnets parfumés. Il a décrit le processus dans son œuvre, L'Encyclopédie de Médecine et de Chirurgie, Al-Tasrif.
 A cette époque, en Europe, l’église bannissait l’utilisation du maquillage. 

Au XVI° siècle, le rouge à lèvres revient en grâce et notamment en Angleterre où à la cour d’Elisabeth I,  on se fardait la bouche d’un mélange de cire d’abeille et de sulfure mercurique rouge et pigments colorés de plantes. La Reine au visage pâle et lèvres rouges foncées était un véritable canon de beauté !
Pourtant en 1770, en Angleterre toujours, le maquillage est considéré comme un pêché. Le Parlement anglais  fait voter une  loi qui stipule qu'une femme mettant du rouge à lèvres pourrait être poursuivie pour sorcellerie.
Les temps modernes
Ce n’est qu’au XIX° siècle que l’usage du rouge à lèvre et du maquillage en général redevient vraiment populaire.
Sarah Bernhardt a largement contribué à son ascension en portant du rouge en public, à une époque où cela ne se faisait absolument pas ! Le rouge à lèvres était controversé et associé  aux prostituées et aux actrices. Il était alors conditionné précieusement dans de petites boites métalliques. Ce n’est que dans les années 1880 que la célèbre marque Guerlain commercialise les premiers  bâtons de rouge à lèvres sous le nom « Ne m’oubliez pas ». C’est alors une pommade en cire, avec du beurre et des extraits de pamplemousse.
Le tube de pompe ou à coulisse  apparait en 1915, inventé par l’américain Maurice Levy. C’est alors la démocratisation du rouge à lèvres, et l’indépendance de la femme. 
En 1923,  un autre américain, James Bruce Mason Jr, dépose un brevet pour le rouge à lèvres pivotant : ceux que nous utilisons aujourd’hui. 
Des marques comme Estée Lauder ou Elisabeth Arden vont vite le proposer dès les années 1930 dans différentes couleurs. En même temps, Max factor propose le brillant à lèvres. Le rouge à lèvres est toléré partout, même dans le domaine professionnel.
Objet de toutes les convoitises, durant la seconde guerre mondiale, le rouge à lèvre devenu rare, se vend au marché noir. Après la guerre, Hollywood et ses icônes, la mode des pin-up, la promesse d’une vie meilleure font que le rouge à lèvre se popularise totalement et ne va cesser d’évoluer.
Dans les années 50, Hazel Bishop crée le rouge dit intransférable, c'est-à-dire longue tenue et sans trace notamment lors d’un baiser ! 
Dans les années 70, riches et folles en tous points, on voit apparaître des couleurs surprenantes comme le bleu, le vert, l’argent … Pour le noir ce sera dans les années 80 avec la mode des skin heads, gothiques et autres mouvements …  
Un marché juteux 
Depuis, le marché du rouge à lèvre est un marché florissant avec 900 millions de tubes vendus par an dans le monde, soit 27 par seconde.
Chaque année de nouveaux coloris, de nouvelles textures, des formules innovantes sont créées …
On trouve des rouges à lèvres à tous les prix, mais pourquoi une telle différence ? Simplement une histoire de marketing, de publicité … Il faut savoir que toutes les marques appartiennent à de grands groupes qui font en même temps du haut de gamme et du bas de gamme. Les recherches et investissements que font ces groupes bénéficient aussi bien aux deux créneaux. Conclusion : un produit peu cher peut être aussi bien qu’un produit plus cher qui lui bénéficiera de publicité, d’une égérie pour le mettre en avant, et ça se paye !
Attention danger ?
Le rouge à lèvres est l’attribut féminin glamour par excellence ! Quelle petite fille n’a jamais essayé le rouge de sa maman avec maladresse ?

Une femme addicte du rouge à lèvres ingurgite au cours de sa vie 2Kgs de matière !

Partager - Tweeter

Sans vouloir casser le mythe, savez- vous vraiment de quoi sont faits vos rouges à lèvres classiques ?

  • D'huile (ricin). NB : le gloss, brillant par essence donc, contient de l’huile de paraffine, une substance provenant de la pétrochimie.
  • De cire : animale (cire d’abeille), végétale (jojoba, candelila, carauba)  ou synthétique (esters gras synthétiques, huiles silicones). Conseil : évitez les rouges à lèvres qui mentionnent sur leur étiquette des ingrédients comme l’ ozokerite ou cire microcristalline, qui sont des substances minérales provenant de différents hydrocarbures saturés.
  • De graisses (triglycérides, ester de glycérine, ester myricique, alcool gras)
  • Vitamine C et E provenant d’huiles végétales
  • De colorants comme l’oxyde de fer
  • De filtres solaires de synthèse comme le dioxyde de titane ou oxyde de zinc
  • De parabens en guise de conservateurs.
On peut encore de nos jours retrouver du plomb dans certains tubes et de l’huile de foie de requin !
Heureusement on a fini par comprendre qu’il fallait épargner les baleines.

Pas très réjouissant quand on sait qu’une grande consommatrice de rouge à lèvres ingère en moyenne 2kg de cette substance au cours de sa vie !

Sinon, il y a les rouges à lèvres bio qui commencent à être efficaces !


Les commentaires ont été désactivés.

Allez plus loin dans l'expression de votre style, devenez rédacteur de votre Mode et inspirez la communauté !

Rédiger un article