Isabelle Eberhardt, aventurière.


par  - 

En cette veille de la journée de la femme, rendons hommage à une aventurière hors du commun :

Isabelle Eberhardt

Née à Genève en 1877, fille d’une mère issue de la noblesse russe et d’un père natif d’Arménie, Isabelle a 20 ans quand elle part dans l’Est constantinois en Algérie, pour fuir un environnement qui l’étouffe.

Deux ans plus tard elle quitte Tunis pour un court voyage au Sahara. C’est le début d’un attachement indéfectible à une région, à ses hommes et ses femmes, à une culture.

C’est aussi à cette époque qu’elle prend l’habitude de s’habiller en homme, cette tenue lui permet de circuler plus facilement. Véritable aventurière elle est aussi écrivaine et signe Si Mahmoud Saadi, le recueil qu’elle écrit.

Sa vie réelle et son œuvre se confondent. Terriblement moderne par sa volonté de s’émanciper, de se créer une identité, elle est un modèle pour tous ceux qui rêvent d’un ailleurs moins matérialiste.

"Nomade j’étais quand, toute petite, je rêvais en regardant les routes, nomade je resterai toute ma vie, amoureuse des horizons changeants, des lointains encore inexplorés. » (Lettres et Journaliers).

Les commentaires ont été désactivés.

Allez plus loin dans l'expression de votre style, devenez rédacteur de votre Mode et inspirez la communauté !

Rédiger un article