GET YOUR KICKS ON THE ROAD 66 ! - Oklahoma !


par  - 

De Chicago à Santa Monica, cette mythique route américaine traverse le pays d'Est en Ouest. Ou qu'on va cette fois ? En Oklahoma !

S'il y a bien un état américain dont on ignore l'existence, c’est bien l’Oklahoma! .

Doit-on en conclure que tout le monde s’en contrefiche ? A peu près, oui. Sachez néanmoins que cet état comprend le tronçon le plus long de la route 66 (700km).

Ce monsieur est visiblement ravi d’habiter en Oklahoma! . Grand bien lui en fasse.


D'ailleurs ça a l'air tellement chouette d'habiter en Oklahoma! que tout le monde l'écrit avec un point d'exclamation.

Terre rouge

Le nom de l'État vient des mots choctaw, les indiens originaires de l'Oklahoma! : "okla" et "humma", signifiant « peuple rouge ».

Désigné « territoire indien », l'Oklahoma est le seul état américain dirigé par des tribus indiennes. Elles y aboutirent en 1838, de gré et surtout de force, en empruntant le tristement célèbre « sentier des larmes ».

The trail of tears

En 1830, des tribus indiennes implantées dans le sud-est du pays sont expulsées vers l'Oklahoma.

Elles durent quitter leurs terres ancestrales et se retrouver, au coeur de l'hiver 1838-1839, sur un interminable chemin d'exil appelé depuis le «Sentier des larmes».

Aujourd'hui, les influences des nations indiennes qui se partagent le territoire de l'Oklahoma sont très présentes, par exemple sur le drapeau de l'état qui affiche un calumet de la paix et un bouclier indien.

Chaque été en Oklahoma! , le festival « Red Earth » rassemble toutes les tribus pour le plus grand pow-wow du pays.

Panne d'inspiration

La principale ville de l'état s'appelle Oklahoma City. Autant dire que personne ne s'est foulé au moment de baptiser la ville.

On imagine aisément Bernard et Roger (nos joyeux larrons du Missouri, rappelez-vous) en train de brainstrormer sur le futur nom de la capitale:

"Roger, j'ai pas d'inspiration en ce moment, j'ai pas la pêche. Et pour demain je dois trouver un nom pour la ville principale de l'Oklahoma. J'en ai marre, je te jure Roger, je suis au bout du rouleau."

"Ne t'en fais pas Bernard. Tu veux que je te fasse une tisane?"

"Mais tu comprends pas Roger! Si j'ai pas trouvé un nom d'ici demain, le gouverneur va m'expédier dans le Nebraska! Tu as vu comment c'était galère dans le Missouri pour chasser les sauvages. Dans le Nebraska, ils l'ont mauvaise. Et cette fois on pourra pas échanger leur terre contre des perles et des coquillages, je te le dis! "

"On a qu'à mettre "city" après "Oklahoma", Bernard, et on dit que c'est provisoire. "

" C'est pas bête, Roger."

(Toute ressemblance avec des situations existantes ou ayant existé serait évidemment pure coïncidence)

Great plains

L'Oklahoma fait parti de ce qu'on appelle Les Grandes Plaines. Historiquement domaine des bisons et des Indiens des plaines semi-sédentaires, cette zone géographique comprend de nombreux états, traçant une ligne nord-sud, du Canada au Texas.

Twist Again

Au regard de sa géographie et de conditions atmosphériques propices, l'Oklahoma! est une terre de TORNADES !!!!! Ces phénomènes météorologiques violents balayent l'état régulièrement.

Du coup, si vous vous ennuyez et que vous êtes un peu timbrés (ou vous voulez mourir, mais ne savez pas comment vous y prendre), faites comme ces chasseurs de tornades.

Go West

La Conquête de l'Ouest est le processus de colonisation par des populations d’origine européenne au 19e siècle, de l'immense territoire qui s'étend entre le Mississippi et l'océan pacifique habité jusqu'alors par les peuples amérindiens.

Cette période fait écho à ce que nous appelons le Far West, l'époque des saloons, des hors la loi, des attaques de diligences et du bourbon qui envoie grave.

On compte parmi les personnalités marquantes de la Conquête de l'Ouest, une certaine Calamity Jane. Pas vraiment sexy, elle donnait bien le change avec son petit fusil toujours chargé.

Inutile de préciser que l'alpaguer par un "Mademoiselle, vous êtes charmante" était aux risques et périls des courtisans.

Qui dit Far West, dit forcement Saloon. Ce petit troquet ou l'on pouvait se restaurer et abreuver ses chevaux, jouer aux cartes...et se battre bien sur !


On pouvait également y trouver des femmes de toutes les vertus possibles.

Souvent, les villes étaient construites et abandonnées avec la même rapidité.

Cette colonisation était généralement motivée par la promesse de richesses et de terres, avec notamment la recherche de filons d'or en Californie. De nombreux colons se sont ainsi lancés sur la route de l'Ouest.

Esprit pionnier

La vie de pionnier était dure et semée d'embuches. Après un long périple à travers les plaines, les pionniers, généralement en famille, s'établissaient sur une terre désignée et y construisaient une coquette cabanne en rondins de bois.

Les pionniers les plus célèbres de l'histoire sont certainement les Ingalls. Cette famille enervante, toujours heureuse, souriante et unie de la série La petite maison dans la prairie.

De toute manière tout le monde vous déteste.


Je me sens l'âme pionnière, comment m'habiller ?

Regarde chérie, tout le monde nous déteste !


Quelques idées de tenues pour conquérir l'Ouest ! ( l'ouest de votre ville ou de votre quartier passe aussi)

Je suis dans un état proche de l'Ohio

Quelques années plus tard, en 1929 suite à un krach boursier sans précédent, c'est la crise économique, dite aussi Grande dépression.

Dans les campagnes, la situation économique se dégrade. La ruine des fermiers des Grandes Plaines poussent des milliers de personnes à s'installer dans les Etats de l'Ouest.

John Steinbeck est un auteur américain ayant relaté dans nombre de romans, les Etats-Unis touchés par la crise économique.

" La 66 est la route des réfugiés, de ceux qui fuient le sable et les terres réduites, le tonnerre des tracteurs, les propriétés rognées, la lente invasion du désert vers le nord, les tornades qui hurlent à travers le Texas, les inondations qui ne fertilisent pas la terre et détruisent le peu de richesses qu’on y pourrait trouver. C’est tout cela qui fait fuir les gens, et par le canal des routes adjacentes, les chemins tracés par les charrettes et les chemins vicinaux creusés d’ornières les déversent sur la 66. La 66 est la route-mère, la route de la fuite. "

John Steinbeck, dans « Les raisins de la colère »


Vous reprendrez bien un peu de poussière ?

La situation s'aggrave notamment à cause de la sècheresse et du Dust Bowl.

Le Dust Bowl (« Bassin de poussière ») est une série de tempêtes de poussière, qui a touché, pendant près d'une décennie, la région des Grandes Plaines dans les années 30.

Chantal, sors les skis !


Vous avez donc compris que le port du foulard est très conseillé. Ainsi, pour faire face à une Grande Dépression (sait-on jamais...), la tenue indispensable est la salopette.

Non Madame, désolée mais vous n'êtes pas du tout dans l'esprit Grande Dépression.


Quelques salopettes célèbres

Maintenant que vous êtes fin prêts à conquérir l'Ouest, je vous invite à me suivre pour notre prochaine étape: le Texas, ses cow-boys sexy, ses rodéos et sa sauce barbecue ! Heeehawww !!

Les commentaires ont été désactivés.

Allez plus loin dans l'expression de votre style, devenez rédacteur de votre Mode et inspirez la communauté !

Rédiger un article